Name

Micha Amyuni

About

Née au Liban en 1952, Micha vit en France depuis 1992.

Passionnée d’objets d’Art et de brocante, elle découvre la céramique en 1997, au hasard de ses rencontres avec des artistes qui l’encouragent vivement à s’y essayer. De là commence ce qui deviendra très vite une révélation, une aventure, puis un tournant dans sa vie, tel qu’elle le décrit elle-même.

De 1997 à 2001, Micha fréquente les ateliers parisiens - notamment l’Institut de la Céramique Française de Sèvres - où elle se familiarise avec la faïence et les émaux qu’elle apprivoise avec patience, en autodidacte, et qui l’apprivoiseront insidieusement à leur tour.

En 2001, Micha installe enfin son propre atelier. Là, elle passe le plus clair de son temps à la maîtrise des formes qu’elle travaille à la plaque ou par modelage, mais aussi des couleurs. "Qu’un objet soit utilitaire ou totalement abstrait m’importe peu, pourvu qu’il me parle, qu’il me touche par son dépouillement, la pureté de sa forme associée à la couleur qu’il m’inspire. Je n’en finis pas avec le rouge, ajoute-t-elle, il m`interpelle inlassablement.”

Qu’elles soient uniques ou de petites séries, les créations de Micha mélangent la tradition utilitaire des objets tels que vases, bols, soliflores, galets, vide-poches etc. au dépouillement minimaliste des formes par lesquelles elle les réinterprète. Depuis moins d’un an, Micha explore la sculpture, notamment celle des corps féminins.

Adhérente aux Ateliers d’Art de France, Micha a participé à plusieurs salons, mais ce sont les marchés de potiers à travers la France qui lui procurent le plus grand bonheur: “D'abord j'aime le contact avec les gens que je rencontre et que je retrouve chaque année. Leurs commentaires et leur enthousiasme m'inspirent, et puis c’est vraiment là, dans les marchés de potiers, qu’une céramique doit s’exposer, et trouver son destin...”